Mesures spéciales en lien avec la COVID-19

Pour assurer la sécurité des enfants et du personnel, ces mesures seront mises en place :

  • La température de chaque enfant sera prise à son arrivé afin d’assurer la sécurité et la santé de tous.
  • Réaménagement des locaux et des groupes pour favoriser la distanciation physique
  • Réorganisation des journées pour faciliter le respect des consignes sanitaires
  • Choix de jeux et d’activités pour respecter la distanciation physique
  • Préférence donnée aux activités extérieures, sans partage de matériel et sans contacts directs
  • Moments réservés au lavage des mains
  • Endroits stratégiques pour le matériel nécessaire au respect des mesures sanitaires
  • Nettoyage et désinfection accrus du matériel et des lieux.

Un enfant ou un membre du personnel qui présente des symptômes de la COVID-19 ou qui habite avec une personne qui présente ces symptômes ne sera pas admis au camp.

FAQ

Le gouvernement, conscient de l’importance des camps pour le développement des enfants, estime que la mise en place des mesures sanitaires exigées par la santé publique en camps de jour est réalisable.  C’est pourquoi, en date du 26 janvier 2021, nous avons l’autorisation d’opérer.  Notre équipe, qui compte être au rendez-vous, redouble donc d’efforts pour s’assurer de la tenue sécuritaire et amusante de ses opérations pour l’été 2021.

L’offre des camps de jour pour l’été 2021 reposera sur le respect des 4 directives de la Direction générale de la santé publique, soit :

Assurer le maintien de la distanciation physique de 2 mètres entre les enfants et organiser l’environnement physique afin de favoriser le maintien de cette distance entre tous les individus.

Privilégier les sites extérieurs pour la programmation d’activités et limiter l’utilisation des locaux intérieurs aux cas de pluie seulement, tout en respectant le nombre maximum de participants par local pour respecter la distanciation physique.

Réduire au minimum les contacts directs et indirects entre les individus, notamment en programmant des activités et des jeux limitant le partage de matériel non désinfecté entre les participants (ballons, balles, crayons, pinceaux, ciseaux, casques, déguisements, arcs et flèches, etc.).

Appliquer rigoureusement des mesures d’hygiène, dont le nettoyage et la désinfection des locaux, du matériel, de l’ameublement et des installations sanitaires, et des routines d’hygiène individuelle, dont le lavage des mains des participants et du personnel.

Étant donné la situation actuelle, tous les déplacements en autobus scolaire et en transports en commun sont proscrits cet été.

Il n’y aura donc aucune sortie à l’extérieur de Laval ni sur le territoire lavallois. Toutes les activités se dérouleront sur le site du camp de jour, à l’extérieur dans la mesure du possible.

De plus, chaque groupe se verra attribuer un local différent pour la semaine afin d’éviter les contacts avec les autres groupes.

  • Pour les participants du camp, aucun masque obligatoire
  • Pour les animateurs, les mêmes règles de la CNESST demeurent (c’est-à-dire que pour une intervention à moins de 2m de plus de 15 minutes, l’équipement de protection individuel est requis)
  • Pour les visiteurs et parents, le port du masque est requis s’ils sont à l’intérieur.
  • Il est requis pour tous dans les visites de lieux publics fermés.

Dans les milieux éducatifs (écoles et camps de jour), une distanciation physique de 1 mètre doit être maintenue entre les enfants et de 2 mètres entre les adultes et les enfants. Des groupes de 4 à 6 enfants, aussi appelés « bulles », peuvent être formés pour permettre d’échanger, de jouer ou de travailler entre eux sans distanciation physique. La distance recommandée entre les différentes « bulles » dans un lieu intérieur est de 1 mètre. Le port du masque artisanal, aussi appelé couvre-visage, n’est donc pas nécessaire dans un milieu éducatif. Dans le contexte du camp, les mesures de l’ACQ pour les camps s’appliquent. 

Conformément au message reçu du Ministère de la Santé et des Services sociaux, les groupes sont formés en tenant compte de l’âge des enfants, de leur choix de programme et de camp spécialisé (s’il y a lieu) et des ratios habituels prescrits par l’Association des camps du Québec soit :

  • 3-4 ans : 1 animateur pour 8 enfants
  • 5-6 ans : 1 animateur pour 10 enfants
  • 7-8 ans : 1 animateur pour 12 enfants
  • 9 ans et plus : 1 animateur pour 15 enfants

Tous les animateurs, qui ont suivi une formation générale en animation – qui inclut un minimum de 33 heures d’apprentissages théoriques et 35 heures de stage pratique (DAFA) – et une formation en premiers soins, devront également obligatoirement suivre une formation sur les mesures entourant la COVID-19.

Notre équipe redouble d’efforts pour appliquer les consignes de la santé publique et mettre en place toutes les mesures sanitaires qui permettront aux campeurs de vivre des expériences inoubliables cet été, en toute sécurité.

De plus, selon les données disponibles au Québec, les enfants (campeurs) et les adolescents (animateurs) représentent un faible pourcentage des cas (moins de 5 %),  et semblent peu susceptibles de transmettre le virus à leurs parents ou à d’autres enfants, ce qui du fait du camp un contexte idéal pour permettre aux jeunes de reprendre tranquillement leurs habitudes estivales.

L’enfant symptomatique sera immédiatement retiré du groupe et placé dans un local prévu à cet effet (zone chaude). Les parents seront contactés et devront venir récupérer l’enfant sur-le-champ afin de se rendre dans une clinique de dépistage. L’enfant ne pourra réintégrer le camp que si le résultat du test est négatif. Dans le cas contraire, un appel sera logé au bureau régional de la Direction générale de la santé publique qui prendra le dossier en charge.

Puisque la situation actuelle complique assurément l’organisation estivale de plusieurs familles, nous avons assoupli nos politiques de modification afin de vous permettre de faire des changements (ajouts, changements de dates ou de spécialités) sans frais jusqu’au 1er juin.

En ce qui concerne les annulations, nos politiques habituelles s’appliquent. Si votre enfant ou un autre membre de votre famille partageant votre foyer est atteint de la COVID-19, nous procèderons au remboursement des frais liés à la portion du séjour dont les services ne pourront être reçus, sur présentation d’un rapport médical.

Oui, le service de garde est offert d’office pour tous les enfants.  Aucune inscription n’est requise.  En payant pour la semaine, le service de garde est déjà inclus.

Compte tenu des contraintes causées par la Covid, le service de garde du matin durera de 7h30 9h00, contrairement aux années passées où il commençait à 7h00.  Ce changement s’explique par le fait que ce seront les moniteurs spécialistes qui assureront l’animation au service de garde pour éviter qu’un jeune soit en contact avec plusieurs moniteurs.  Le service de garde du soir quant à lui demeure inchangé, il aura toujours lieu de 16h à 18h.

Fonctionnement :

Que ce soit pour l’arrivée ou le départ, le principe est celui d’un service au volant.

À votre arrivée, la température du jeune sera prise et il sera escorté par un moniteur navette en empruntant un parcours précis vers le local de son groupe.

 

Au départ, la pièce d’identité du parent sera validée par un moniteur navette et il ira chercher votre enfant dans son local pour le ramener, toujours selon un parcours précis, à votre véhicule directement.

Ce système nous permet de limiter au maximum les contacts et de garder le camp sécuritaire.

Votre enfant peut amener un livre ou un jouet quelconque pour le service de garde, mais sachez que du matériel individualisé sera toujours fourni.  Le moniteur aura également des jeux de prévus ne nécessitant aucun matériel et favorisant la distanciation sociale.

Notre équipe est prête à opérer dans ces conditions particulières et à s’adapter en fonction des nouvelles consignes de la santé publique.

Le moniteur de votre enfant appellera toujours le dimanche pour expliquer le fonctionnement du service de garde et vous serez averti par courriel si une modification à la procédure devait être apportée.

Ce n’est pas recommandé. L’animateur devrait rester avec le même groupe toute la journée.

L’objectif est toujours de limiter les contacts.

Non, pour assurer le bon déroulement des activités et la synergie au sein des groupes, le bloc d’âge doit être respecté.

Le service de repas chauds n’est pas offert et l’utilisation des micro-ondes n’est pas autorisée – un repas froid doit être préparé par le parent.

Les enfants doivent avoir une bouteille d’eau réutilisable, car les abreuvoirs intérieurs ne sont pas disponibles. Toutefois, des cruches d’eau seront disponible dans les locaux.